La première impression que vous allez laisser à vos collègues est déterminante dans vos futures relations. Or chaque entreprise a son propre mode de fonctionnement. Que l’on soit avec ou sans expérience, il n’est pas toujours facile de s’intégrer à cette nouvelle organisation. Comme pour une expatriation, il faut avant tout savoir observer les us et coutumes de vos collègues pour ensuite s’y adapter.

Un appui des employeurs
Certaines entreprises n’hésitent pas à aider leurs nouveaux salariés en préparant leur arrivée. Cela évite de créer un malaise et permet aux nouvelles recrues de connaître dès le départ la politique de l’entreprise. C’est le cas de Groupama : « nous avons mis en place un parcours d’intégration avec présentation et observation du groupe et des différents services, ainsi que des entretiens périodiques. Cela permet de créer des liens et bien entendu de former les nouveaux salariés à notre organisation», déclare Charlotte Thill, chargée de recrutement du groupe.
D’autres entreprises, comme Axon Cable, donne un livret de présentation sur les valeurs et le fonctionnement de l’entreprise.

Ces préparations sont un appui précieux, il est important de ne pas les prendre à la légère car elles peuvent être une grande aide à votre intégration. « Nous avons vécu quelques échecs d’intégration dus à plusieurs raisons : les nouveaux collaborateurs ne se sont pas suffisamment investis sur la partie formation, trop pris à la légère en termes de travail personnel, ou bien ils ne se sont pas suffisamment intégrés au sein de leur équipe. Il faut comprendre que le fait de s’intégrer est un travail en soi », observe Charlotte Thill.

Etre ouvert et respecter l’organisation en place
Même si les démarches des employeurs en faveur de l’intégration de leurs salariés sont importantes, elles ne sont qu’un appui. C’est surtout à vous de gérer votre arrivée. Les premiers jours, l’ouverture et l’écoute doivent être vos mots d’ordre. Vos futurs collègues ne vous attendent pas forcement les bras ouverts, car l’arrivée d’un nouveau salarié perturbe souvent l’équilibre d’une équipe. Ils ne sont pas prêts à changer leurs méthodes pour les vôtres, c’est donc à vous d’adopter leur organisation.

Charlotte Thill précise que « pour réussir son intégration en entreprise il est nécessaire d’être à l’écoute des explications données sur le poste, les missions, la présentation du groupe et de l’équipe. Il ne faut pas hésiter à poser des questions, à se montrer curieux et volontaire pour s’intégrer au sein de son équipe. Être agréable et sociable sans en faire trop et sans importuner vos collaborateurs : voilà l’attitude à adopter. »

Evitez donc de vous précipiter sur votre travail et allez-y progressivement. Prenez le temps d’observer et de poser les bonnes questions, cela vous fera gagner en autonomie et en efficacité, ce qui renforcera la décision de votre hiérarchie de vous avoir choisi au sein de son équipe.